Hubert : « Le mot écrit donne au message une saveur particulière. »

19 Nov
Qui êtes-vous, en quelques mots ?
Un curieux homme de 55 ans et un homme curieux du même âge. Ou à peu près.


De quoi / de qui êtes-vous un(e) passionné(e) ?
Des mots écrits. Des mots qui s’écrivent.

Quels sont les mots-clés liés à cette passion ? 
Amitié respective, respect, rigueur, exigence … et bien sûr espièglerie.

Quand vous êtes-vous intéressé à cette passion / comment l’avez-vous découverte ?
Dans les affres de l’adolescence où dire apparaît tellement insurmontable qu’ écrire réconforte habilement de cet insurmontable. Par la suite se crée une douce complicité entre les mots et soi, une sorte d’association foisonnante entre l’artisan et son outil où chacun joue, pleure, rit, regimbe, discute, transige, négocie sur un rythme ou s’emballe sur une virgule, mais finalement poursuit le même but, implicite et presque librement consenti : dire au plus juste de l’instant.

pratiquez-vous, vivez-vous cette passion ?
Chaque jour un peu ou un peu plus, dans les échanges courants de la vie quotidienne, lorsque le mot écrit donne au message une saveur particulière, un petit quelque chose de fluide, parfois sucré parfois salé, mais qui sans doute en améliore un peu le goût.

Quel est le principal avantage lié à cette passion ?
Peut-être l’efficacité.

Quel en est le principal inconvénient ?
Peut-être l’efficacité … disons le trouble lié à une efficacité qui parfois déstabilise.

Combien de temps consacrez-vous à cette passion ?
Chaque fois que nécessaire, le nécessaire pouvant procéder de l’urgence ou de la simple évidence.

Un souvenir / une anecdote particuliers lié à cette passion ?
Je n’ai aucune notion du passé,  je ne peux agir sur lui donc il ne m’intéresse pas. Le présent reste le seul présent. L’anecdote devient donc, là, de trouver curieux ce questionnaire … et de le remplir comme une révérence à l’égard de sa belle instigatrice !
Partagez-vous cette passion ? (Si oui, avec qui) –
Je partage chaque fois que j’écris, encore qu’il ne soit pas avéré que le lecteur, lui, partage mon partage ! Mon Dieu ! quel dilemme !

Vivez-vous de cette passion ?
Je vis des mots qui coulent dans mes veines mais ils ne rémunèrent pas leur activité si telle était l’équivoque de cette question ? Devraient-ils le faire ? Peut-être. Peut-être pas.

Parmi la liste de synonymes qui suit, quel est celui qui définit le mieux votre passion ? (affection, intérêt, vocation, fascination, amour, engouement, admiration, adoration, adulation, bouillonnement, culte, entichement, exaltation, fanatisme, flamme, idolâtrie.) –
Tout sauf  adoration, adulation, exaltation, fanatisme, flamme, idolâtrie : créer ne peut être objectif sur les excès.

Un dernier mot ?
Ne jamais se prendre au sérieux !

Plus d’infos : (site internet, autres ?) –

Facebook + hubdeval@free.fr

Merci Hubert !


%d blogueurs aiment cette page :