Grégoire : « Serge Gainsbourg ; une addiction ? Affirmatif ! »

17 Nov
Qui êtes-vous, en quelques mots ?
Grégoire, 24 ans, assistant d’ingénieur du son.

De quoi / de qui êtes-vous un(e) passionné(e) ?
Je suis un amoureux de la musique et la vie de Serge Gainsbourg.

Quels sont les mots-clés liés à cette passion ? 
Chansons,  poésie, amour, peinture, allure
Addiction, affirmatif ! et caetera…

Quand vous êtes-vous intéressé à cette passion / comment l’avez-vous découverte ?
Un copain m’avait passé une cassette video à l’epoque, un reportage sur sa vie et son oeuvre. De voir ce type, cette allure, cette vie, cette oeuvre gigantesque, une sorte d’anti-héros. Ça m’a rendu dingue ; un peu comme le petit garçon qui s’habille en cowboy, je rêvais de vivre Gainsbourg…

pratiquez-vous, vivez-vous cette passion ?
Dans mon salon, dans le metro, sous la douche, dans mes rêves.

Quel est le principal avantage lié à cette passion ?
Surement finir un peu moins con… Non , surement donner le gout de la musique et de la poésie.

Quel en est le principal inconvénient ?
Chopper un cancer.

Combien de temps consacrez-vous à cette passion ?
Je l’écoute au moins quotidiennement.

Un souvenir / une anecdote particuliers lié à cette passion ?
Quelle honte ! J’avoue qu’un soir « un peu » ivre avec un copain, nous nous sommes pointés sur sa terrasse, rue de Verneuil, en imaginant ce qu’il devait y avoir derrière ces rideaux opaques. Le soucis, c’est que je me suis endormi et que mon pote  m’a laissé là, sur le gravier. Bon, ça remonte à loin…

Partagez-vous cette passion ? (Si oui, avec qui) –
Avec mon meilleur ami Charles, et de temps à autres mon frère.

Vivez-vous de cette passion ?
Non, mais cela m’a énormément orienté dans mes choix, dans la volonté de travailler avec des artistes… dans la musique.

Parmi la liste de synonymes qui suit, quel est celui qui définit le mieux votre passion ? (affection, intérêt, vocation, fascination, amour, engouement, admiration, adoration, adulation, bouillonnement, culte, entichement, exaltation, fanatisme, flamme, idolâtrie.) – 
On dira flamme… pour allumer mes cigarettes.

Un dernier mot ?
« La connerie est la décontraction de l’intelligence ».

Plus d’infos : (site internet, autres ?) –

http://www.myspace.com/greggyandthegregettes

Merci Grégoire !


%d blogueurs aiment cette page :